la préservation et la valorisation des Oasis et du patrimoine local

Typographie

C'est dans le but d’intégrer les acteurs de la société civile ainsi que les habitants aux processus de décision et afin de garantir un meilleur dialogue entre ces derniers et les pouvoirs publics que le réseau IDD Maroc et IDD France ont souhaité mettre en place un projet de développement local tourné vers une problématique commune : la préservation et la valorisation des Oasis et du patrimoine local.

Les événements organisés

C'est dans le cadre de la Semaine de la solidarité internationale et en vue de la COP 21 que quatre associations de solidarité internationale membre du réseau IDD ont travaillé dans le but d’organiser des évènements de sensibilisation à la préservation des Oasis et au développement durable. Le 21 novembre 2015 et le 28 novembre 2015, ces deux événements rassemblent entre 80 et 100 personnes. Grâce à la participation du service Jeunesse de la ville de Gennevilliers, et le service Relations Internationales et vie associative de la ville d’Aubervilliers, le projet de préservation des Oasis a pu être mis en lumière et partagé avec un large public.

Les résultats des rencontres associatives

Quelles difficultés freinent le développement des Oasis ?

- Désertification avancée, sécheresses et inondations
- Pollution des eaux, mauvaise gestion des déchets, maladies propres aux palmiers
- Problématiques juridiques lié notamment à l’héritage, moyen de production mal répartis (eau, biens foncier…)
- Chômage chez les jeunes diplômés, exode rurale, un accompagnement pauvre des pouvoirs publics
- Manque de formation pour les agriculteurs
- Marginalisation des savoirs faires des agriculteurs oasiens

- Subventions publiques accordées aux exploitations agricoles au détriment des exploitations familiales (majoritaires au Maroc)

Quelles recommandations ?

- Créer des maisons de l’agriculteurs pour préserver les savoir-faire, partager les outils et moyens matériels, informer les agriculteurs sur leurs droits et les sensibiliser aux problématiques environnementales.
- Soutenir les projets de gestion des déchets
- Mener un plaidoyer pour la requalification des palmiers dattiers
- Favoriser l’émergence de projets d’éco-tourisme
- Créer des outils et mettre en œuvre des activités d’éducation à l’environnement
- Soutenir des projets d’extension et de densification des palmiers dattiers dans les terres marginalisées accompagnés d’une gestion rationalisée de l’eau
- Valorisation des dattes nobles marocaines (Mahjoul, Bofgoss, Bouskri)
- Mener un plaidoyer ciblé auprès des institutions et des collectivités territoriales pour une meilleure prise en charge des Oasis
- Mener un plaidoyer auprès du « Maroc vert » pour réorienter les conditions d’attribution des subventions publiques vers les petites exploitations

 

Image : CC BY-SA 2.0